Communiqués de presse

Les propriétaires en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse peuvent maintenant être assurés contre les dommages provoqués par des ondes de tempête

7 mai 2018
06:00

Co-operators devient le premier assureur canadien à offrir une protection contre les inondations causées par une onde de tempête.

GUELPH, ON, le 7 mai 2018 /CNW/ - Aujourd'hui, Co-operators a annoncé l'ajout d'une protection contre les ondes de tempête à sa garantie Eau multirisque, devenant ainsi le premier et le seul assureur à offrir cette assurance au Canada. Les vagues causées par les tempêtes et les ouragans, aussi appelées « ondes de tempête », présentent un risque élevé d'inondation, plus particulièrement dans les régions côtières où les conditions météorologiques extrêmes se sont sensiblement intensifiées en raison des changements climatiques. Jusqu'à maintenant, les ondes de tempête n'étaient pas assurables.

« Les inondations terrestres sont considérées comme la cause de dommage la plus répandue et la plus coûteuse pour les propriétaires canadiens. Pourtant, la plupart des propriétaires ne bénéficient pas d'une couverture suffisante contre ce risque de plus en plus élevé. En tant que coopérative, notre priorité est d'assurer la sécurité financière des Canadiens. C'est pourquoi nous avons été le premier assureur à offrir une assurance inondation terrestre au Canada », souligne Rob Wesseling, président et chef de la direction de Co-operators. « En incluant la garantie contre les ondes de tempête, nous ajoutons maintenant une autre couche de protection pour procurer la tranquillité d'esprit à nos clients. »

La garantie Eau multirisque est la seule assurance inondation terrestre au Canada offerte à ceux dont le terrain est le plus susceptible de subir des inondations. Les propriétaires en Colombie-Britannique et en Nouvelle-Écosse peuvent maintenant se procurer cette couverture pour protéger leurs résidences contre les causes de dégâts d'eau les plus courantes : les inondations provoquées par le débordement d'une étendue d'eau, comme un ruisseau, une rivière ou un lac, les refoulements d'eau d'égout ou de fosse septique, et l'accumulation d'eau causée par des pluies abondantes ou des ondes de tempête.

« L'industrie de l'assurance a un rôle essentiel à jouer dans le renforcement de la résilience des collectivités canadiennes et la gestion des risques importants comme les inondations », affirme Paul Kovacs, directeur général de l'Institut de prévention des sinistres catastrophiques (IPSC). « C'est encourageant de voir des compagnies comme Co-operators offrir des options d'assurance adaptées à divers risques, tout en participant activement à la sensibilisation des Canadiens sur leur exposition aux risques d'inondations. »

Selon une étude menée par Partners for Action, 94 pour cent des Canadiens qui habitent dans des zones à risque élevé d'inondations ne sont pas au courant des risques qu'ils encourent. Pour obtenir une évaluation personnalisée de leur niveau de risque de dégâts d'eau, les Canadiens peuvent se rendre sur le site water.cooperators.ca.

En 2015, Co-operators est devenue le premier assureur canadien à offrir une assurance inondation terrestre en Alberta et l'a ensuite étendue à l'Ontario en 2016. À ce jour, plus d'un quart de million de Canadiens sont couverts par la garantie Eau multirisque de Co-operators. Le modèle de calcul du risque d'inondation utilisé par Co‑operators est reconnu comme étant l'un des outils les plus avancés au Canada et comprend des données sur l'élévation, le sol, les précipitations, le débit fluvial, les structures de contrôle gérées par le gouvernement comme les barrages et les canaux, ainsi que d'autres facteurs qui aident à prédire les zones où un risque d'inondation est présent.

Pour souscrire cette garantie, les propriétaires doivent communiquer avec un représentant de Co-operators dans leur région, qu'ils peuvent trouver en utilisant la fonction « Trouver un conseiller » sur le site www.cooperators.ca.

À propos de Co-operators

Le Groupe Co-operators limitée est une coopérative de propriété canadienne dont les actifs sous administration s'élèvent à plus de 41 milliards de dollars. Par l'entremise de ses filiales, Co-operators offre de l'assurance habitation, automobile, vie, collective, voyage, entreprise et agricole, ainsi que des produits de placement. L'entreprise est réputée pour son engagement communautaire et ses efforts visant à créer un avenir plus durable. Elle figure parmi les Employeurs de choix au Canada selon Aon Hewitt et au palmarès des 50 meilleures entreprises citoyennes au Canada de Corporate Knights. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.cooperators.ca.

DOCUMENT D'INFORMATION : Données sur les inondations et modèle de calcul du risque d'inondation de Co-operators

Données sur les inondations :

  • Au Canada, les inondations sont devenues la cause de dégâts causés aux maisons la plus coûteuse, dépassant les incendies résidentiels.
  • 94 % des Canadiens qui habitent dans des zones à risque élevé d'inondations ne sont pas au courant des risques qu'ils encourent et moins de 30 % des Canadiens prennent des mesures afin de protéger leur propriété contre les risques d'inondations, selon une récente étude menée par Partners for Action.

L'IMPACT

  • 79 000 $ : Le coût moyen des pertes subies par les propriétaires au cours de l'inondation de Calgary en 20131.
  • 40 000 $ : Le coût moyen des pertes subies par les propriétaires au cours de l'inondation de la région du Grand Toronto (RGT) en 20132.

Le modèle de calcul du risque d'inondation de Co-operators

Quels sont les facteurs pris en compte dans l'évaluation du risque d'inondation?
En collaboration avec les experts les plus établis et chevronnés au monde en matière de modélisation des risques d'inondations, nous avons créé un modèle de calcul du risque nous permettant d'offrir une assurance qui couvre les dommages causés par l'eau qui englobe les inondations de terrains et les risques associés aux refoulements d'eau, d'égout et de fosse septique, à l'accumulation d'eau causée par des pluies abondantes, au débordement d'un lac, d'une rivière et d'un autre cours d'eau situé à proximité, ainsi qu'aux vagues ou ondes causées par les tempêtes ou les ouragans.

Ce modèle de calcul du risque d'inondation est reconnu comme étant l'un des outils les plus avancés en matière de cartographie des zones inondables au Canada. Il comprend des données sur l'élévation, le sol, les précipitations, le débit fluvial, les structures de contrôle gérées par le gouvernement comme les barrages et les canaux, ainsi que d'autres facteurs qui aident à prédire les zones où un risque d'inondation est présent.

Comment le risque d'ondes de tempête est-il déterminé?
Le risque d'ondes de tempête est évalué de plusieurs façons, notamment à l'aide des données historiques liées au niveau des eaux et de la mer dans les régions côtières, des modèles numériques d'élévation et des efforts visant à atténuer les pertes.

Voici des conseils quant aux mesures à prendre par les Canadiens afin de se protéger :

  1. Inspectez les tuyaux de plomberie pour y déceler tout signe de corrosion ou de fuite et faites les réparations nécessaires. Évitez de jeter des matières grasses ou de l'huile dans les éviers, car elles peuvent boucher les tuyaux en se solidifiant.
  2. Installez un détecteur conçu pour vous avertir rapidement en cas de fuite d'eau. Cela vous permettra de couper l'entrée d'eau de votre maison et de minimiser les dommages.
  3. Si vous avez une pompe de puisard, installez une pompe auxiliaire automatique. La pompe auxiliaire peut être alimentée par batteries ou par une génératrice.
  4. Installez un clapet antiretour.
  5. Installez des tuyaux de descente pluviale pour éloigner l'eau de votre maison.
  6. Déneigez les fondations et les puits de fenêtre pour éviter que l'eau s'accumule à la fonte des neiges.
  7. Scellez les fissures sur les murs de fondation et les planchers du sous-sol, là où de l'eau pourrait s'infiltrer.
  8. Installez des puits de fenêtre au sous-sol pour empêcher l'eau d'entrer. Vérifiez-les au printemps pour vous assurer que les drains ne sont pas obstrués.
  9. Nettoyez régulièrement vos gouttières pour y enlever les feuilles, les brindilles et autres débris, afin qu'elles acheminent l'eau loin de votre maison.
  10. Songez à utiliser un baril de récupération d'eau de pluie pour recueillir l'eau et éviter une accumulation autour de votre maison.
  11. Enlevez les feuilles et les autres débris des égouts pluviaux pour éviter que de l'eau s'accumule à l'extérieur de votre maison.
  12. Consultez notre liste de contrôle qui présente des étapes simples à suivre pour protéger votre maison en cas de fortes pluies.

1 2017. « Rising Waters, Difficult Decisions: Findings and Recommendations from the Calgary Flood Project », étude menée par le Centre for Community Disaster Research de l'Université Mount Royal http://www.mtroyal.ca/AboutMountRoyal/MediaRoom/Newsroom/report-unaware-flood-risk.htm

2 Un sondage IBC 2014

 

SOURCE Co-operators

Pour plus de renseignements: Nadia Stolfi, Co-operators, 519-824-4400, poste : 302172, media@cooperators.ca


Retour aux communiqués

Suivez-nous:

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube