Communiqués de presse

Après le « super ouragan » Sandy et les inondations en Alberta et à Toronto, des dirigeants de villes et des assureurs cherchent à protéger les villes des impacts de plusieurs milliards de dollars qu'entraîne le changement climatique

21 novembre 2013
12:54

Une approche novatrice de la résilience urbaine permet de proposer une nouvelle ressource aux dirigeants municipaux

GUELPH, ON et TORONTO, le 21 nov. 2013 /CNW/ - Bien avant la dernière catastrophe provoquée par le typhon Haiyan, l'Amérique du Nord a été frappée par le « super ouragan » Sandy et d'autres catastrophes naturelles de plusieurs milliards de dollars en lien avec les conditions météorologiques, comme les inondations en Alberta et à Toronto. Ces catastrophes amènent certains dirigeants de collectivités et assureurs à s'intéresser de plus près à des approches qui permettraient de protéger les villes et de les rendre résilientes aux répercussions du changement climatique. Une nouvelle ressource novatrice énonce les priorités pour une action concertée entre le secteur de l'assurance et les dirigeants municipaux. Elle établit des stratégies et promeut les partenariats entre le secteur public et le secteur privé pour protéger les personnes et les biens. En mettant l'expertise du secteur de l'assurance en matière de gestion des risques au service de la planification urbaine, les villes pourraient être plus résilientes et protéger leur économie contre les catastrophes naturelles et le changement climatique.

Les ressources visant à rendre les villes résilientes, regroupées sous le titre Building Climate Resilience in Cities (Améliorer la résilience climatique des villes), ont été élaborées à partir d'une série d'ateliers tenus en 2012 et en 2013 aux États-Unis et au Canada et qui ont réuni plus de 150 dirigeants du secteur de l'assurance, promoteurs, dirigeants municipaux et autres intervenants à Boston, à San Diego et à 0Toronto. Ceres et ClimateWise, qui sont soutenus par l'Université de Cambridge, ont réuni des chefs de file du secteur de l'assurance, et ICLEI a aidé à réunir les intervenants des villes. Ces partenaires rendent ces ressources disponibles afin que les dirigeants municipaux de partout au pays et les personnes qui s'intéressent à la résilience des villes puissent mieux favoriser, dans leur ville, la résilience au changement climatique, un impératif pour lequel des milliards de dollars sont en jeu.

Jusqu'ici, les démarches visant à renforcer la résilience climatique dans les villes ont été menées au moyen de politiques publiques et de mesures de planification. Il faut toutefois réaliser des investissements plus rapides et plus vastes, d'une part, et parvenir à un changement de comportement, d'autre part, pour s'assurer que les villes soient préparées à affronter les risques à l'avenir. Le secteur privé a un rôle crucial à jouer et il doit servir de catalyseur.

En établissant des partenariats entre le secteur public et le secteur privé, les dirigeants municipaux et le secteur de l'assurance ont la capacité d'assurer le leadership des mesures d'amélioration de la résilience des villes et de protéger les personnes et les biens qui s'y trouvent. Voici quelques-unes de ces nouvelles ressources.

  1. Building Climate Resilience in Cities: Priorities for Collaborative Action (Améliorer la résilience climatique des villes : les priorités pour une action concertée) est un résumé concis des principaux enjeux entourant les démarches qui serviront à catalyser et à étendre la collaboration intersectorielle.

  2. Building Resilient Cities: From Risk Assessment to Redevelopment (Construire des villes résilientes : de l'évaluation des risques au réaménagement) décrit, beaucoup plus en détail, un nouveau cadre de planification stratégique appelé « zone de résilience ». Ce concept a été présenté et examiné à l'occasion d'ateliers rassemblant plusieurs villes.

  3. Insurer-City Resiliency Toolkit (Assureur-Ville : Trousse d'outils pour la résilience). Basée sur les documents utilisés à l'occasion des ateliers rassemblant plusieurs villes pour cerner les priorités en matière d'action concertée, cette trousse aidera les dirigeants municipaux et les autres intervenants qui s'occupent de résilience urbaine à organiser leurs propres ateliers multipartites.

Ce que les intervenants disent au sujet des ressources Améliorer la résilience climatique des villes :

« Une approche intersectorielle et bien intégrée sera essentielle pour gérer efficacement les risques croissants auxquels sont confrontées nos villes vulnérables au changement climatique dans les décennies à venir », a déclaré Kathy Bardswick, présidente et chef de la direction de Co-operators. « Le défi d'exploiter l'expertise et les ressources des différents intervenants et de catalyser une réponse collective pour mieux protéger nos intérêts sociétaux et économiques n'est pas une mince tâche. Cependant, grâce à l'innovation et à la collaboration, nous pouvons réussir à construire des villes plus résilientes qui serviront de moteurs de développement durable pour les générations actuelles et futures. »

« Les municipalités au Canada et aux États-Unis ont certes commencé à promouvoir des mesures pour améliorer la résilience climatique des villes, mais elles ne peuvent pas travailler efficacement si elles fonctionnent en vase clos. La collaboration et les partenariats sont essentiels à la réussite des démarches des municipalités », a précisé Ewa Jackson, directrice par intérim d'ICLEI Canada. « Les travaux conjoints qui ont mené à l'élaboration des ressources Améliorer la résilience climatique des villes et qui ont visé à réunir des intervenants clés et des décideurs municipaux représentent un élément fondamental de notre mission, qui consiste à promouvoir le leadership des villes grâce à la mise en commun des connaissances, à des actions novatrices et à la collaboration - les pierres angulaires qui nous permettront d'obtenir des résultats fructueux dans nos démarches pour améliorer la résilience des villes. »

« Les compagnies d'assurance de premier plan sont essentielles pour parvenir à la résilience climatique des villes. Les assureurs ont beaucoup à offrir et ils ont beaucoup d'intérêts en jeu, qui les incitent à travailler avec les villes afin de protéger les personnes et les biens contre les risques climatiques croissants », a déclaré Mindy Lubber, présidente de Ceres, une organisation à but non lucratif qui mobilise les dirigeants d'entreprises autour de la lutte aux changements climatiques.

« L'intégration de l'assurance et du transfert des risques dans la planification pour renforcer la résilience climatique des villes est essentielle, mais souvent négligée », a souligné Mark Way, responsable du développement durable pour les Amériques, Swiss Re. « Cette initiative démontre l'importance d'intégrer le secteur de l'assurance à la discussion, ainsi que la valeur qu'apporte la collaboration intersectorielle, notamment avec des chefs de file comme ClimateWise. Promouvoir la résilience au changement climatique au cœur même des villes devrait être une priorité pour nous tous. »

« En 2011, le coût des catastrophes urbaines a été estimé à plus de 380 milliards de dollars. Le renforcement de la résilience au changement climatique sera le fondement de la confiance, de la poursuite des investissements et de la croissance durable dans nos villes », a expliqué John Coomber, président de ClimateWise. « Pour y parvenir, les assureurs doivent collaborer entre eux, d'une part, par l'entremise de groupes comme ClimateWise, ainsi qu'avec les gens et les autorités dans les villes vulnérables, d'autre part. Les priorités d'action concertée publiées aujourd'hui constituent une feuille de route qui nous permet de savoir où commencer. »

« À Aviva, nous reconnaissons que les assureurs ont un rôle central à jouer, car nous sommes en mesure d'analyser les découvertes et les modèles scientifiques et de les présenter sous forme de risques plus facilement compréhensibles pour les individus, les entreprises, les collectivités et les villes », a ajouté Mazdak Moini, vice-président, Stratégie de production, risque et réassurance, Aviva Canada.  « Nous sommes également conscients que ce travail ne peut se faire en vase clos. Ainsi, nous accordons beaucoup de valeur à la plate-forme collaborative que ClimateWise et CERES proposent aux chefs de file du secteur de l'assurance pour, entre autres, véhiculer un message cohérent sur lequel les décideurs et les planificateurs peuvent s'appuyer pour prendre des décisions en ce qui a trait à la résilience à long terme des villes face au changement climatique. » 

« Il n'a jamais été facile de trouver des moyens pratiques d'amener les assureurs, les autorités municipales, les fournisseurs d'infrastructure et les collectivités à travailler de concert pour rendre les villes plus résilientes aux répercussions du changement climatique. Ces rapports proposent que la "résilience" soit elle-même considérée comme une nouvelle catégorie de performance urbaine, apportant ainsi une contribution positive pour promouvoir cette collaboration », a ajouté Polly Courtice, directrice du programme de leadership en développement durable de l'Université de Cambridge (Cambridge Programme for Sustainability Leadership [CPSL]).

« Nous, dans la région de San Diego, sommes confrontés à une multitude de risques en pleine évolution, comme des sécheresses plus fréquentes, des incendies de forêt de plus en plus intenses et des inondations côtières. Dans la dernière décennie, les incendies de forêt ont privé notre économie de 4,5 milliards de dollars à eux seuls », a déclaré Emily Young, Ph. D., vice-présidente, Initiatives environnementales,   The San Diego Foundation. « Les villes et les organismes publics dans notre région ont déjà commencé à collaborer pour mitiger ces risques, et nous sommes impatients d'appliquer ces ressources de Ceres, ClimateWise et ICLEI pour inciter le secteur privé à participer aux démarches qui nous permettront d'assurer la résilience de notre environnement et de notre économie. »

Informations sur les organismes partenaires

Ceres (www.ceres.org) est un organisme à but non lucratif des États-Unis qui milite pour l'adoption de pratiques commerciales et de solutions durables pour bâtir une économie mondiale saine. Les gens du programme d'assurance de Ceres collaborent avec des dirigeants et des investisseurs dans le secteur de l'assurance en vue d'établir de nouvelles normes et attentes qui permettraient aux assureurs de planifier en fonction des nouveaux risques climatiques tout en amenant les entreprises et les particuliers à adopter des activités à l'empreinte carbone plus limitée. En collaboration avec ClimateWise, Ceres a réuni des dirigeants du secteur de l'assurance pour leur transmettre des informations et les intégrer à la série d'ateliers.

ClimateWise (www.climatewise.org.uk) est un groupe de promotion du leadership au sein du secteur mondial de l'assurance dont la mission est de stimuler la mise en œuvre de mesures pour lutter contre le changement climatique. Le groupe s'appuie sur l'expertise du secteur de l'assurance afin de mieux comprendre les risques climatiques et d'améliorer la communication de ces risques et les mesures connexes. Ses membres s'engagent à agir conformément aux principes de ClimateWise. Leur conformité est vérifiée par un examen indépendant chaque année. En collaboration avec Ceres, ClimateWise a réuni des dirigeants du secteur de l'assurance pour leur transmettre des informations et les intégrer à la série d'ateliers.

Programme de leadership en développement durable de l'Université de Cambridge (Cambridge Programme for Sustainability Leadership [CPSL]). (www.cpsl.cam.ac.uk) La mission du CPSL consiste à renforcer les capacités de leadership stratégique pour relever les défis mondiaux les plus cruciaux. Nous approfondissons, chez les dirigeants, la compréhension du contexte social, environnemental et économique dans lequel ils évoluent. Nous les aidons à intervenir de manières qui profitent à leurs organisations et à la société dans son ensemble. Le CPSL assure le secrétariat pour ClimateWise à l'échelle mondiale et a aidé cet organisme à concevoir, organiser et mener à bien la série d'ateliers qui a réuni ClimateWise et ses partenaires.

ICLEI-Local Governments for Sustainability (ICLEI-Gouvernements locaux pour le développement durable) est un réseau mondial de plus de 1 000 administrations locales qui figurent parmi les chefs de file en matière de développement durable et de résilience. ICLEI propose une approche globale pour aider les municipalités à atteindre leurs objectifs grâce à une assistance technique, des outils, des réseaux et des activités de reconnaissance du leadership. ICLEI USA (www.icleiusa.org) et ICLEI Canada (www.icleicanada.org) ont tous deux contribué à façonner le programme et à réunir les intervenants des villes qui ont participé à la série d'ateliers.

The Next Practice Ltd. (TNP) est un groupe-conseil en innovation commerciale qui travaille avec ses clients pour créer des occasions d'investissement qui permettent à la fois de lutter contre la pauvreté et de favoriser le développement durable. L'équipe de TNP a mené la recherche à la base de ce projet et a élaboré le cadre de planification stratégique articulé autour du concept de « zone de résilience », ainsi que les concepts de gestion locale des risques qui ont été explorés et précisés par les collaborateurs et les participants aux ateliers tenus à Boston, à San Diego et à Toronto.


SOURCE Co-operators

Pour plus de renseignements:

Jeb Brugmann, associé directeur, The Next Practicejeb.brugmann@thenextpractice.com, 416-371-0705

Brian Holland, directeur des programmes relatifs au climat, ICLEI - Local Governments for Sustainability USAwww.icleiusa.org, 415-734-0653

Ewa Jackson, directrice par intérim, ICLEI Canadaewa.jackson@iclei.org, 647-728-4387

Cynthia McHale, directrice du programme d'assurance, Ceresmchale@ceres.org, 617-247-0700

Leonard Sharman, conseiller principal, relations avec les médias, The Co-operatorsleonard_sharman@cooperators.ca, 519-767-3937

Andrew Voysey, directeur du développement - système de finance, University of Cambridge  
Programme for Sustainability LeadershipAndrew.Voysey@cpsl.cam.ac.uk, +44 20 7216 7530

Mark Way, responsable du développement durable pour les Amériques, Swiss Re AmericaMark_Way@swissre.com, 914-828-8976


Retour aux communiqués

Suivez-nous:

  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube